CARCASSONNE

Êtes-vous prêt à faire un voyage dans le temps ?? (ou) Un voyage dans le temps, ça vous tente ?

Cliquez ici pour réserver votre journée à Carcassonne.

Partez alors à la découverte de la Cité de Carcassonne, l’une des plus grandes villes fortifiées d’Europe, pour seulement 19€ l’aller-retour ! En famille ou entre amis, laissez-vous transporter par nos autocars de tourisme et visitez en toute liberté Carcassonne au départ de la Place d’Arménie à Toulouse.

Info pratique :

  • Départs à 09h de la Place d’Arménie (retour vers 17h00)
  • Tous les dimanches de Mai à Octobre
  • Départs supplémentaires les vendredis de Juillet et Août
  • 19€ le trajet aller-retour
  • Réduction sur place sur de nombreuses activités (visites guidées, entrées de monuments, cafés, restaurants, boutiques…)

Cliquez ici pour connaitre les prochains départs

Information sur la ville de Carcassonne

Carcassonne est un haut lieu touristique dans la région d’Occitanie grâce à son riche patrimoine à la fois culturel et religieux et ses 2500 ans d’Histoire. La ville possède à elle-seule 2 sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO : la cité médiévale et le canal du midi, ainsi que de magnifiques musées, églises… Pendant votre visite de cette superbe ville, aurez aussi l’occasion de déguster les vins du célèbre vignoble carcassonnais.

A voir, à faire dans la cité médiévale :

La cité médiévale

La Cité Médiévale, encore habitée de nos jours, est située sur la rive droite de l’Aude. C’est une ville fortifiée unique en Europe, de par sa taille et son état de conservation. Son histoire est marquée par 2000 ans de conquête et par l’empreinte du Catharisme et des croisades.

La citée possèdent 52 tours et deux enceintes avec un total de 3 km de remparts. Accessible par la Porte Narbonnaise et la Porte d’Aude, une grande partie de la Cité médiévale se visite librement.

La basilique St Nazaire

Ce n’est qu’en 1096 que le pape Urbain II est venu à Carcassonne et a béni les pierres de la Cathédrale Saint-Nazaire et Saint Celse alors que l’acte authentique le plus ancien mentionnant cet édifice date de 925. Sa construction a pris fin dans la première moitiée du XIIème siècle. La cathédrale St Nazaire perd son statut et devient alors église en 1801, tandis que l’église Saint-Michel récupère le statut de cathédrale. Le pape Léon XIII offre le titre de Basilique en 1898 à Saint Nazaire.

Le Château Comtal

Le château a été construit au XIIe siècle par Vicomtes de Carcassonne, les Trencavel, mais il a subit de nombreuses modifications par la suite durant plusieurs siècles. Notamment au XIIIème siècle où la construction de l’enceinte du château a débuté afin de le fortifier. Celle-ci est constituée d’une courtine, de tours rondes, du châtelet d’entrée, d’une barbacane et d’un fossé.

La porte Narbonnaise

La porte Narbonnaise, située à l’est, est construite vers 1280 durant le règne de Philippe III le Hardi et est composée de deux énormes tours en éperon. Elle doit son nom à son orientation vers Narbonne.

La porte d’Aude

C’est face au fleuve de l’Aude et proche du château comtal qu’on y retrouve la porte d’Aude. Cette porte était prolongé par la barbacane de l’Aude mais celle-ci a été en partie détruite en 1816 pour y construire l’église Saint-Gimer. Aujourd’hui, Seule la rampe entourée de murs crénelés subsiste. Grâce à son aspect typiquement médiéval, la porte d’Aude a servi de décor pour de nombreux tournages de films comme Les Visiteurs, Robin des Bois : Prince des voleurs ou Le Corniaud.

Théâtre de la Cité

Le théâtre, qui se situe à l’intérieur de la cité médiévale, a été créé en 1908, sur l’emplacement de l’ancien cloître Saint-Nazaire. Il comptait près de 6000 places (un peu plus de 3000 autorisées aujourd’hui) et le public était installé sur des bancs ou de simples chaises. En 1957, Jean Deschamps, acteur et metteur en scène, crée le célèbre Festival de la Cité, qui se déroule encore de nos jours chaque été. Le théâtre fut modifié en 1972. En hommage à l’action de Jean Deschamps, le Grand Théâtre de la Cité a pris le nom de « théâtre Jean Deschamps » le 15 juillet 2006.

Les lices

Les lices sont les espaces situés entre les deux remparts. Ceux de Carcassonne mesurent plus d’1 km de circonférence. Au XIIIème siècle, lors de la construction de la 2ème muraille, cet espace a été aplani et les carcassonnais les plus pauvres y construisaient leurs habitations. Ces habitations ont ensuite été détruites, au XIXème siècle, pendant la restauration de la cité de Viollet le Duc. Aujourd’hui, les lices permettent de découvrir les différents caractères de l’architecture militaire et offrent de beaux points de vue sur la Bastide Saint Louis, les Pyrénées et la Montagne Noire.

Les remparts

La Cité médiévale possède 52 tours réparties sur une double enceinte mesurant 3 km de long. La muraille intérieure comprend des parties de remparts gallo-romains (III-IVème siècle) caractérisés par leur petit appareillage surmonté de cordons de briques. Durant le XIIIe siècle, les rois de France ordonnèrent la construction d’une seconde enceinte extérieure autour de la Cité, complétée par un fossé sec. Le rempart intérieur est reconstruit pour une grande partie dans le dernier quart du XIIIème siècle, début XIVème.

Le grand puits

Sur les 22 puits qui alimentaient la Cité, c’est le grand puits qui est réputé comme le plus ancien. Ses bordures sont du XIVème siècle et ses colonnes et ferrures datent de l’époque Renaissance. Une légende rapporte que les Wisigoths, effrayés par l’arrivée d’Atilla, y auraient caché le trésor du Temple de Salomon. Il a été maintes fois fouillé, toujours en vain.

De plus…

La ville possède aussi de nombreux musées pour en connaître encore plus sur l’histoire et les coutumes de la ville médiévale comme L’Atelier du Livre, la Maison de la Chevalerie ou encore le centre d’histoire vivante médiévale…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *